Les trucs de maman

Chambre d’enfant inspiration Montessori

26 juillet 2017

Il y a quelques jours, j’ai posté sur mon compte Instagram une photo de la chambre de ma fille que j’ai refaite dernièrement. Plusieurs personnes m’ont demandé de faire un article sur l’approche Montessori dont je me suis inspirée. Le voici donc.

Quand ma fille avait 18 mois, nous avons passé quelques semaines très difficiles niveau sommeil. Elle se réveillait plusieurs fois par nuit, il fallait la prendre dans notre lit et même là elle dormait mal et bougeait tellement qu’il était impossible pour nous de dormir. Malgré le manque de sommeil, il était impossible pour moi de la laisser pleurer dans son lit jusqu’à ce qu’elle s’endorme. Dans la même période, je m’intéressais de plus en plus à la pédagogie Montessori et je lisais le livre « Une journée Montessori » dont je vous parlais dans cet article.

Maria Montessori prônait la motricié libre et définissait le lit à barreau comme une sorte de prison pour les enfants, en particulier pour ceux qui savent se déplacer (dès 8 mois environ). Dans notre tradition, on ne se pose pas vraiment la question, au début on met le bébé dans un berceau tout doux ou on le garde dans notre lit et ensuite on le place dans un lit à barreau ou pour citer Maria Montessori « cette haute cage dans laquelle on les fait descendre pour trouver le gîte forcé ». Ben là ça parrait un peu exagéré, mais je n’avais jamais vu la chose sous cet angle. Pour moi, le lit à barreau était synonyme de sécurité, mais aussi de confort, surtout pour les parents. Mais qu’en est-il pour l’enfant?

Tout ça m’a travaillé pendant plusieurs jours et j’ai voulu échanger le lit à barreau, contre un matelas posé au sol, avec l’espoir que cela résoudrait les problèmes de sommeil de ma fille. J’ai eu beaucoup de peine à convaincre mon mari, qui pensait que ce serait encore pire, puisque on ne pouvait plus la forcer à rester dans son lit. Mais il était près à essayer, un peu en désespoir de cause #manquecrueldesommeil.

Nous avons donc profité des vacances de Noël pour réaménager complètement la chambre de notre fille. On a opté pour un lit à étage, pour avoir une surface de couchage supplémentaire au cas où nous avons des invités. Bien sûr, notre fille dort en bas, nous avons d’ailleurs tourné le lit de manière à ce que l’échelle soit contre le mur pour qu’elle ne puisse pas encore monter. Nous avons acheté lit réversible Kura en bois massif pour la modique somme de CHF 179.- chez Ikea (sans les matelas). La couleur bois brut ne me plaisait pas, nous l’avons donc poncé (enfin mon mari… dans notre jardin, par moins 5 degrés Celsius… il est tombé malade, il m’en veut encore je crois… #skyler) et peint avec une lasure blanche. Le matelas du bas est posé directement sur le sol, mais nous pensons acheter un sommier pour éviter les problèmes d’humidité.

Autant vous le dire tout de suite, le passage dans ce lit n’a pas été tout simple! Le fait qu’elle puisse se relever, nous a donné bien du fil à retordre, également pour la sieste. J’ai pris l’habitude de me coucher un peu avec elle jusqu’à ce qu’elle s’endorme, ce qui n’est pas la meilleure chose à faire, puisque c’était la panique lorsqu’elle se réveillait la nuit et que je n’étais plus là. Finalement son frère est venu dormir à l’étage du haut et là les choses on commencé à s’améliorer. Mais il a bien fallu un mois pour qu’elle réussise à se coucher seule, sans se relever 20’000 fois. Mais depuis là, tout se passe à merveille. Elle se réveille encore de temps en temps la nuit, mais il suffit de la rassurer et elle se rendort tout de suite. Son frère dort très souvent avec elle, il a toujours son lit dans sa chambre, mais ils dorment bien quand ils sont les deux, alors ça nous dérange pas. Je ne peux pas dire que c’est le fait de passer du lit à barreau au lit au sol qui a résolu les problèmes de sommeil de ma fille, je pense plutôt que c’était une phase et qu’on est pas à l’abri d’une nouvelle dans le même style. Mais je suis absolument convaincue que ce genre de lit est plus respectueux des besoins de l’enfant et favorise son autonomie. Ca lui fait d’ailleurs aussi un petit coin coocooning pour regarder des livres et rêvasser.

Le mot d’ordre de la pédagogie Montessori est « Aide-moi à faire tout seul ». Dans cette optique, les vêtements et les jouets devraient être accessible librement par l’enfant. J’ai gardé la jolie penderie qu’on avait fabriqué pour la chambre bébé, j’y ai mis les robes qu’elle peut choisir librement (j’adapte selon la saison). Les deux étagères murales contiennent uniquement des objects de déco. Les étagères viennent de chez Ikea, le sac de chez Tellkiddo et la corbeille de La Redoute (je l’utilise pour le linge sale).

Le reste des habits est dans une commode basse Ikea, également accessible par ma fille. La guirlande est de marque Omm Design. Le pack comprend 127 lettres, symboles et raccords, on peut donc écrire ce qu’on veut.

Pour les jouets, ils sont placés dans une étagère Ikea Kallax et dans des boites en bois achetées sur la Redoute. Selon la pédagogie Montessori, il faudrait faire une rotation des jouets, afin qu’il n’y en ai pas trop en même temps et que l’enfant puisse redécouvrir un jouet qu’il avait peut-être oublié. On n’applique pas cette méthode, comme elle n’a pas beaucoup de jouets et qu’elle joue de toute façon beaucoup avec ceux dans la chambre de son frère. Sinon la petite cuisine Ikea qu’elle a reçu de son parrain pour Noël cadre parfaitement avec l’environnement Montessori.

Comme je le disais dans mon article sur mes bêtes noires, je suis une grande fan du grand magasin bleu (que j’appelle Disneyland pour les adultes). Néanmoins, si c’était à refaire, j’essaierais de trouver des meubles d’occasion ou en bois massif pour la chambre d’enfant. L’étagère, la commode et la cuisine sont en contreplaqué et contiennent donc de la colle qui peut émettre du formaldéhyde. Si on les achète neufs, il est important de les laisser s’aérer à l’extérieur pour que les composants volatiles puissent s’évaporer un peu.

Quand ma fille sera assez grande pour monter sur l’étage du haut du lit, j’aimerais bien lui installer un ciel de lit et une étagère murale pour livres comme sur ces jolies photos trouvées sur Pinterest.

Un autre de mes projet est de customiser la petite cuisine Ikea, là aussi il y a plein d’inspiration sur Pinterest. Voici mon compte: https://www.pinterest.com/tinalumai/

Alors, ça vous plait? Que feriez-vous différement? N’hésitez pas à me laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir 🙂

Bonne journée!

Vous aimerez aussi

10 Commentaires

  • Répondre Aude 26 juillet 2017 at 14 h 56 min

    Ah Ben aujourd’hui on met Élie dans le lit comme lumen! Je te redirai comment s’est passée ma nuit! 😉

    • Répondre tina 27 juillet 2017 at 15 h 48 min

      Hihi, tu me diras 🙂

  • Répondre Emilie - Mamandeteste.com 27 juillet 2017 at 9 h 56 min

    Magnifique cette chambre! Bravo pour la déco! Et cette penderie est juste splendide!
    Nous avons le même lit pour Numéro 1 que son papa a customisé pour en faire un style cabane. J’ai aussi meublé sa chambre de façon à ce que tous ses jouets soient en accès libre. A part pour les vêtements…mais je lui prépare ses vêtements le soir pour qu’il essaye ensuite de s’habiller tout seul.
    Au moins j’ai encore la « Main » sur ce qu’il met et il ne sort pas habillé comme l’as de pique! 😉

    • Répondre tina 27 juillet 2017 at 15 h 51 min

      Merci pour ton commentaire. Il est vraiment top ce lit et plein de moyens de le customiser effectivement. Alors moi je cache les vêtements que j’aime pas trop, pour limiter le choix, car sinon pour mon fils de bientôt 5 ans, c’est t-shirt de superhéro tous les jours et short par tous les temps, ahaha. Mais j’adore cette méthode, car dès qu’il se réveille, il s’habille, c’est devenu une habitude.

  • Répondre La Fille des Saisons 2 août 2017 at 21 h 36 min

    Hello !
    Comme toi, je hais le lit à barreaux et ce depuis toujours. Pourtant nous en avons un parce que j’ai cédé face à la pression de ma belle-famille qui juge qu’un enfant n’a rien à faire au sol ! A regrets car aujourd’hui j’ai un immense pincement au coeur lorsque je met ma fille dans son lit…
    J’ai prévu de m’offrir une scie sauteuse et régler ce problème rapidement, JE suis la maman, il faut que je m’affirme sinon je n’ai pas fini !
    Bonne soirée et à bientôt.

    • Répondre tina 3 août 2017 at 11 h 03 min

      Coucou, oh la la, ça doit pas être facile une belle-famille qui fait pression sur la manière dont tu veux élever tes enfants. Je n’ai pas ce problème heureusement, mais je ne me laisserais pas faire en tout cas, tu as raison de vouloir t’affirmer! Bonne journée!

  • Répondre Pierroz Michèle 3 août 2017 at 19 h 21 min

    Qu’ un seul mot : Whouaw !

    • Répondre tina 4 août 2017 at 8 h 34 min

      Merci Michèle!

  • Répondre Valentine 8 novembre 2017 at 20 h 20 min

    Coucou Tina,

    Je m’apprête à installer ce lit dans la chambre de mon fils de 17 mois qui ne supporte plus son lit à barreaux (nous testons un grand matelas au sol depuis 2 semaines). Merci infiniment pour l’inspiration.
    Est-ce que tu as eu la place de mettre un petit sommier sous le matelas (style sommier à lattes Luroy) ou est-ce que le matelas est à même le sol?
    Merci d’avance pour ton retour et belle soirée.
    Valentine (Reine des tartines) 🙂

    • Répondre tina 8 novembre 2017 at 22 h 14 min

      Salut Valentine reine des tartines 😝. On l’a mis au sol, mais j’aimerais ajouter un sommier, du coup tu peux volontiers me redire si tu en trouves un qui va bien 😬. Bonne nuit! Tina

    Laisser un commentaire