Eco/bio/veggie Favoris

J’ai testé l’extracteur de jus Sana by Omega

4 mars 2019
sana_omega_juicer_lumai6

Un extracteur de jus ? Encore un de ces gadgets de cuisine pour les bobos ?

J’avoue avoir un faible pour les appareils de cuisine. Il m’est déjà arrivé d’en acheter plusieurs et de finir par les revendre ou de les donner, faute d’utilisation (bonjour machine à pain utilisée deux fois). Ca faisait plusieurs années que j’avais envie de m’acheter une machine à jus et plus encore après avoir regardé le reportage  » Fat Sick and Nearly Dead « . J’ai lu énormément de tests sur ce genre d’appareils et j’ai très rapidement compris que si on voulait faire des jus pour profiter des bienfaits des nutriments concentrés, il valait mieux investir dans un extracteur à rotation lente plutôt qu’une centrifugeuse. La place dans ma cuisine étant limitée, j’ai d’abord craqué pour l’accessoire extracteur de jus pour mon robot KitchenAid qui trône déjà sur mon plan de travail. Après quelques tentatives, je ne l’ai plus ressorti, tellement le lavage de la machine était laborieux. J’ai par la suite eu l’occasion de tester l’extracteur de jus horizontal Sana EUJ-707 vendu en Suisse par la société neuchâteloise Om Juicers, avec une promesse de taille: un nettoyage hyper facile !

L’extracteur de jus Sana EUJ-707 by Omega

Sana_juicer_omega_lumai

La première chose qui m’a frappé lors du déballage de la machine, c’est la qualité des composants. Bols en inox et en verre, peu de pièces en plastique (sans BPA of course). En fait, peu de pièces tout court, comparé à mon accessoire KitchenAid qui est semblable à un extracteur de jus vertical. L’assemblage des éléments est un jeu d’enfant, même pas besoin de lire le mode d’emploi. L’extraction du jus se fait grâce à une vis sans fin qui tourne seulement à 70 tours par minute, ce qui permet de ne pas chauffer les aliments afin de préserver les vitamines (plus d’informations sur la différence entre un extracteur et une centrifugeuse). L’appareil sépare donc le jus de la pulpe.  Selon les aliments passés, il faut une grande quantité de fruits/légumes pour obtenir quelques décilitres de jus. Mais ce qui ressort est un élixir concentré de vitamines, minéraux et enzymes vivantes. On se retrouve par contre avec une grande quantité de pulpe, dont on ne sait pas trop quoi faire au début, surtout si on a mélangé des fruits et des légumes. J’y consacre un chapitre plus loin dans l’article. L’extracteur est livré avec trois sortes de tamis et des accessoires qui permettent de faire plusieurs types de pâtes, de moudre du café, de préparer des beurres de noix, des purées pour bébés ou même des crèmes glacées et des sorbets. Pour l’instant je n’ai testé que la fonction jus de l’appareil. La machine tient ses promesses sur tous les points et le nettoyage est tellement facile que je n’hésite plus une seconde à me faire un jus, même si j’ai peu de temps devant moi. Comme vous pouvez vous en douter, j’ai craqué et trouvé une jolie place à ce joli extracteur sur mon plan de travail.

Voici les pièces à nettoyer: (à gauche, ce qu’il faut rincer sous l’eau chaude et à droite ce qui passe au lave-vaisselle)

sana_omega_juicer_lumai4

Les bienfaits des jus frais

Les jus ne remplacent pas une alimentation équilibrée. Il faut les voir comme un « complément » alimentaire naturel. Il permettent d’ingérer en quelques décilitres une quantité importante de nutriments bons pour la santé. Mais contrairement aux smoothies, ils ne contiennent pas de fibres. L’absence de fibre dans les jus permet à l’organisme absorber les nutriments très rapidement, sans passer par le processus de digestion. C’est donc l’idéal si on a besoin de coup de boost ou lorsqu’on est malade. Mais boire des jus frais de manière quotidienne permet aussi de réguler le taux  d’acidité du corps (effet alcalinisant) et de détoxifier l’organisme (source). Un jus d’environ 4dl peut remplacer un repas, mais il faut veiller à avoir une grande proportion de légumes et pas plus d’un quart de fruits, pour éviter une trop grande quantité de sucre. Le mieux est d’y ajouter une cuillère à soupe d’huile pressée à froid. Personnellement, je ne me fais pas de jus tous les jours, mais tout de même plusieurs fois par semaine, quand j’en ressens le besoin ou pour utiliser un reste de fruits/légumes/fanes/tiges.

sana_omega_juicer_lumai5

Mes recettes de jus préférées

Au début mieux vaut commencer par des jus simples, avec peu d’ingrédients. Ensuite il y a quelques principes de base à respecter quand on débute :

  • Garder une portion de légumes plus élevée que de fruits (le mieux étant 80%/20%) – sinon on se retrouve en plein pic glycémique
  • Ne pas mélanger des légumes/fruits rouges avec du vert – on se retrouve avec un jus brunâtre qu’on a pas trop envie de boire (mais si ça vous dérange pas, allez-y!)
  • Ne pas mettre une trop grande quantité ingrédients aux saveurs prononcées: céleri branche, fenouil, gingembre, curcuma
  • Toujours ajouter un légume ou un fruit qui rend beaucoup de jus comme base: concombre (en été) ou chou-rave (en hiver), par exemple

Pour composer le jus, je choisis uniquement des fruits/légumes bio et de saison. En ce moment c’est l’hiver, le choix est donc assez restreint. Ma base se compose souvent de pommes, oranges (sans la peau), chou-rouge ou chou-rave (environ 1/3), ensuite j’ajoute des ingrédients moins juteux, comme des carottes, de la betterave (sans la peau) ou des épinards (2/3). J’ajoute ensuite systématiquement un petit bout de gingembre ou de curcuma (avec la peau) ou un demi-citron (avec la peau aussi), ce dernier aide aussi à conserver le jus. Par contre si le jus est destiné aux enfants, mieux vaut éviter ces derniers ingrédients.

Mes combinaisons gagnantes:

  • Pommes, carottes, épinards (et gingembre si pour moi)
  • Oranges, patates douces, carottes (et curcuma si pour moi)
  • Pommes, chou-rouge, betteraves (et gingembre si pour moi)

Que faire avec la pulpe ?

sana_omega_juicer_lumai2

Honnêtement c’est que qui me dérange le plus avec l’extracteur de jus. Deux jus et mon bac à compost est déjà plein si je n’en fais pas quelque chose. Si on fait des jus tous les jours, j’imagine qu’il est difficile de réutiliser systématiquement la pulpe. Si on veut la réutiliser, il vaut peut-être la peine de séparer la pulpe des légumes de celles des fruits, afin de pouvoir les utiliser pour une préparation salée ou sucrée. Il faudrait donc les passer l’un après l’autre et non les alterner. Mais une pomme dans un jus de légumes passera totalement inaperçu et la betterave se marie très bien avec le chocolat. Voici quelques idées:

Bref, on peut l’ajouter un peu partout. Une mine d’idées dans ce article.

On peut aussi congeler la pulpe pour l’utiliser plus tard. Sinon elle peut se garder dans un contenant hermétique durant 2-3 jours au frigo.

Est-ce que cet appareil est fait pour vous ?

Vous êtes seuls à pouvoir répondre à cette question et je ne suis pas du tout du genre à encourager l’achat d’un appareil qui ne sera pas utilisé. Si vous êtes nouveau dans le « monde du jus » ou que vous avez juste envie de boire du jus pour le plaisir, vous pouvez peut-être commencer par mixer les ingrédients à l’aide d’un blender et les passer ensuite dans une étamine fine pour séparer la pulpe du jus. Par contre si vous souhaitez boire des jus pour des raisons de santé, un extracteur comme le Sana permet de réaliser facilement des jus qui gardent tous les bons nutriments (contrairement au blender ou à une centrifugeuse qui chauffe un peu les aliments). Le Sana EUJ-707 coûte CHF 449.-, c’est donc un investissement qu’il faut bien réfléchir, mais qui a mon avis vaut la peine vu la qualité de la machine, du jus et la facilité de nettoyage. Il existe aussi une version moins chère, le Vidia SJ-002 pour CHF 369.- .

N’hésitez pas à partager vos meilleures recettes de jus avec moi en commentaire.

Toute belle journée,

Tina

PS: Grâce à la collaboration avec OmJuicers, j’ai eu un rabais sur l’appareil en échange de cet article. Mais je l’ai bel et bien acheté avec mes petits sous, il me semble important de le rappeler.

PS 2: Je ne suis pas nutritionniste, c’est pour cela que je cite mes sources quand je parle des bienfaits.

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Meret 4 mars 2019 at 20 h 47 min

    Merci pour cet article… sauf que ça donne envie!!!
    Je suis adepte régulière des jus maisons mais j’ai un extracteur un peu basique …
    Je mets toujours le jus d’un citron dans le fond du récipient pour les vitamines et pour éviter l’oxydation de certains fruits.
    Pommes-carottes (citron) est un basique mais on adore et on l’a presque toujours à disposition.
    Pommes-carottes-kale (chou frisé) est encore meilleur!!! (Ou remplacer le kale par du céleri-branche ou épinards)
    Pommes-ananas-épinards est délicieux également.

    • Répondre tina 4 mars 2019 at 21 h 01 min

      Coucou Meret, merci pour tes recettes. Alors enfaite le citron tu le passes pas à l’extracteur?

      • Répondre Meret 5 mars 2019 at 8 h 06 min

        Coucou Tina,
        Non effectivement. Je presse le citron vite avant et le mets au fond du récipient…

  • Répondre Justine 12 mars 2019 at 12 h 44 min

    Punaise et il est super beau en plus ! Je le veux… :O

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.