Eco/bio/veggie

Mes bêtes noires

19 avril 2017

Cela fait maintenant plusieurs années que j’ai changé ma façon de consommer. J’ai réalisé que l’acte de consommer était un moyen de voter au quotidien. Je vote pour ce que je consomme, je donne mon argent à cette marque, donc je la soutiens. Du coup, je me renseigne de plus en plus sur ces marques ou entreprises que je subventionne. Pour moi l’idéal serait d’acheter uniquement des produits locaux, de saison, vendus par de petits commerçants à l’éthique irréprochable. Tout ça est encore bien difficile aujourd’hui et j’en suis loin. Mais je trouve que c’est bien de se poser ce genre de questions et de trouver des alternatives. Pour ce qui est de la nourriture, je trouve que c’est de plus en plus facile. Les nouvelles épiceries fleurissent dans la ville où l’habite et les producteurs locaux développement leur vente directe à grande allure. Pour le reste, je privilégie de plus en plus la seconde main, mais j’ai encore de la peine à trouver des choses qui me plaisent. Par contre j’ai déjà énormément réduit le shopping, que ce soit pour mes enfants ou moi. Mais il me reste quelques bêtes noires…

Amazon: s’il y a bien une catégorie de produits où j’effectue encore des achats compulsifs, ce sont les livres… en particulier les livres de cuisine. Pour des raisons de confort, je les achète en général sur Amazon… oui je sais c’est mal… Mais quasiment tous les liens de livres sur Internet pointent sur ce site de vente. Du coup j’ai une bonne trentaine de livres dans ma liste d’envie. Amazon c’est pratique et pas cher, mais c’est tout sauf éthique! Les conditions de travail des employés de Amazon ont plusieurs fois fait la une des journaux. En France, il existe un logiciel qui s’appelle Amazon Killer. C’est une extension à installer sur le navigateur web et qui vous redirige vers une « vraie » librairie quand vous avez trouvé le livre que vous souhaitez acheter sur Amazon. Malheureusement ça ne marche pas (encore?) en Suisse. En attendant, quand j’ai la patience, je commande mes livres dans l’une des librairies de la ville où j’habite. Pour les enfants, je suis devenue adepte de bibliothèque de la ville.

Ikea: mon surnom pour ce magasin est « Disneyland pour les adultes ». Chaque escapade au grand magasin bleu est pour moi source de grandes réjouissances. Chose que mon mari ne comprend pas du tout, mais rassurez-moi, je ne suis pas la seule??? Cerise sur le gâteau, chez Ikea il a une grande aire de jeu pour enfants où des employés gardent gratuitement vos marmots pendant que vous dépensez vos sous dans le magasin. Du coup, tout le monde est content (sauf le mari bien sûr…). Le style de Ikea me plait beaucoup et bien sûr le prix. Pourtant là aussi, il a y une face cachée. Les meubles Ikea sont souvent d’une qualité moindre. On trouve rarement du bois massif au profit du contreplaqué fabriqué avec de la colle qui peut émettre du formaldéhyde. Pas top, surtout pour une chambre d’enfant. L’idéal serait d’acheter des meubles d’occasion, car les composants organiques volatiles se sont déjà évaporés. Ou au moins, de laisser les meubles quelques jours à l’air libre avant de les placer dans la maison.

H&M: que ce soit pour les enfants ou pour moi, le style H&M est résolument le mien! Je trouve toujours quelque chose qui me plait et à un prix tout à fait correct. Et pour la bonne conscience ils ont la gamme de vêtement « conscious »: matières bio et recyclées et processus durables… Mouais, quand on voit les conditions de travail des fournisseurs de H&M au Bangladesh on est en droit de se poser des questions quand à leur éthique. Néanmoins, c’est l’un des seuls magasins où je trouve facilement des chaussures sans cuir pour les enfants et ça pour moi ça prend de plus en plus d’importance.

Apple: j’ai vraiment hésité à le mettre celui-là, car je suis passée de Apple addict, fervante admiratrice de Steve Jobs à utilisatrice iPhone lambda. Désormais je ne me jette plus chaque année sur les dernières versions d’iGadgets et je ne suis même plus les keynotes en directe. Néanmoins j’adore mon iPhone, mon iPad et mon MacBook…. Mais j’essaye de les faire durer au maximum, malgré l’obsolescence programmée dont Apple est championne.

Le Coca-Cola: mais attention, uniquement celui en cannette! Le coca c’est trop bon, mais c’est surtout addictif. En plus d’être (très) mauvais pour la santé, Coca-Cola fait partie des multinationales partenaires Monsanto que j’essaye de boycotter. Alors j’en achète jamais pour la maison, j’en pique de temps en temps chez ma belle-mère ou j’en commande au restaurant. Par contre je prends toujours du Coca-Cola traditionnel, avec du vrai sucre. Les versions lights ou zero sont encore pire pour la santé à cause des sucrants de substitution comme l’aspartame.

Le fromage: si vous connaissez mon blog, vous savez que je suis entrain de réduire ma consommation des produits laitiers, principalement pour des raisons éthiques. Et je suis assez fière de moi, car je l’ai déjà énormément réduite. Dans cette quête, c’est le fromage qui me donne le plus de fil à retordre. Pourtant le fromage n’est souvent même pas végétarien, car pour sa fabrication on utilise de la présure comme coagulant. Et la présure, ben c’est de l’estomac de veau… Bon appétit! Je suis assez confiante sur le fait que les alternatives végétales vont s’améliorer et se généraliser. En attendant la Coop a mis à disposition une liste de ses fromages sans présure.

Voilà, dans l’ensemble je trouve que j’ai fais beaucoup de progrès pour mettre mes achats en cohérence avec mes valeurs. De toute façon, il est impossible de faire juste sur tous les fronts, pour moi c’est important de faire au mieux, tout en me faisant plaisir de temps en temps.

Et vous, quelles sont vos bêtes noires? Vous en avez aussi, rassurez-moi?

La photo est de Worthy Of Elegance trouvée sur Unsplash.

Vous aimerez aussi

12 Commentaires

  • Répondre Virginie 19 avril 2017 at 17 h 37 min

    Coucou!
    Je te rassure, tu n’es pas la seule et personne n’est parfait, bien heureusement 😊
    Pour les bouquins, mais peut-être que tu le sais déjà, tu peux passer commande chez Les Colines 😉 Soutien des petits commerces de la vieille ville 😊
    Pour les autres points, navrée, je suis comme toi 😂
    Bisous
    Virginie

    • Répondre tina 19 avril 2017 at 19 h 20 min

      Merci ☺ oui j’ai déjà passé commande chez eux en plus. C’est vraiment cool toutes ces nouvelles boutiques à la vieille ville. Il faut juste prendre du temps… becs

  • Répondre Ackermann 19 avril 2017 at 18 h 51 min

    Il est génial ton article – j’en avais un en tête mais je n arrivais pas a le tourner de manière intéressante . Le tien est super. Je vais le relayer . Et j ai un peu près les mêmes bêtes noires que toi 🙈🙈🙈🙈

    • Répondre tina 19 avril 2017 at 19 h 21 min

      Merci, ça me rassure 😬. Becs!

  • Répondre Valentine 19 avril 2017 at 21 h 08 min

    Fromage, Apple, ikea, coca cola… pareil pour moi. Pour les meubles il est difficile d’en trouver en bois massif mais aussi à un prix resonnable… il faudrait trouver de jolis meubles vintage en bois et les repeindre mais ici on en trouve pas beaucoup (ici en Valais ou Vaud donc 😉 )

    • Répondre tina 19 avril 2017 at 22 h 56 min

      Oui et il faut être un peu bricolo ce que je ne suis pas du tout 😂😂😂

  • Répondre Aline 20 avril 2017 at 21 h 24 min

    J’ai commencé à rédiger un commentaire, mais le sujet me passionne tellement que c’était parti pour être un commentaire-roman :p On en parlera de vive voix !

    Je pense que c’est normal d’avoir des « bêtes noires »: on ne peut pas être irréprochables sur tous les points, à moins d’aller vivre en autosuffisance dans une cabane dans la forêt (et personnellement j’avoue ça me branche assez moyennement).

    • Répondre tina 21 avril 2017 at 8 h 37 min

      Oui en effet, on en parlera de vive voix! Très peu pour moi la cabane en forêt non plus 😂😂😂!

  • Répondre Emilie - Mamandeteste.com 27 avril 2017 at 21 h 07 min

    Hello Tina, très intéressant cet article.
    Je pense que tu fais des efforts à ton niveau et c’est déjà très bien! Pas besoin de tomber dans l’extrême non plus.

    En ce qui me concerne, j’essaye de consommer local surtout pour les aliments. Impossible pour moi par exemple d’acheter des fraises qui ne sont pas Suisses…pourtant je bave devant au magasin (surtout maintenant que je suis enceinte! 😂), mais c’est psychologique!
    Je suis aussi fan de coca, le vrai, plein de sucre!

    En revanche, pour moi Amazon c’est no way! Cela fait partie des rares entreprises que je boycotte.

    Et pour les bouquins, je n’en achète quasiment plus. J’an avais énormément et je me suis rendue compte qu’ils prenaient la poussière sur mon étagère. J’emprunte maintenant quasi exclusivement à la bibliothèque. Si jamais à Bienne tu peux faire des propositions d’achat. J’en ai fait 2 dernièrement (livre et CD) et les deux ont été acceptées! C’est donc une économie pour moi, puisque j’ai les articles que je voulais sans débourser un centime. Et en même temps, ça va dans le sens de consommer moins, puisque ces articles seront disponibles pour d’autres.
    Mais je comprends tout à fait qu’on veuille acheter certains livres qu’on consulte régulièrement.

    • Répondre tina 5 mai 2017 at 10 h 01 min

      Merci pour ton commentaire. Je suis tout a fait d’accord qu’il faut avoir quelques bêtes noires 🙂 Je sais pas ce que j’ai avec les livres, c’est plus fort que moi… Mais j’y travaille… Par contre si je peux acheter d’occasion je suis partante! Je vais voir pour la bibliothèque je savais pas qu’on pouvait les acheters, merci!

  • Répondre Sametsatribu 16 mai 2017 at 8 h 14 min

    Ha le fromage et les oeufs dur je ne saurai m’en passer et mes enfants pareil pour le fromage. Nous ne sommes pas dans une démarche végétarienne mais on a clairement diminué depuis 2ans!
    Côté livre je suis une acheteuse compulsive à ce niveau là😛 et moi mon pote c’est Payot pour les livres adultes et croclivres.ch pour les livres et jeux d’enfants. C’est une maman entrepreneuse de Bassecourt que j’apprécie beaucoup qui c’est lancée y a de ça plusieurs années et là elle a un site tout neuf depuis quelques mois. Je te propose d’y jetter un oeil😉
    Côté fringues ça n’a jamais été ma grande passion mais effectivement H&M et Promod j’apprécie. Moi j’achète le 90% des vêtements (moi et les enfants) en 2ème mains, troc, Emmaüs, annonces et j’y trouve des perles. Seul les chaussures et sous-vêtements sont achetés neuf et pas forcément éthique et éco mais coton oui

    • Répondre tina 16 mai 2017 at 8 h 29 min

      Salut Sam, merci pour ton commentaire. Merci pour ce lien, je connaissait pas du tout! Wow 90% des vêtements d’occasion, chapeau! J’aimerais bien m’améliorer sur ce point, il faudrait que je prenne plus le temps d’aller aux vide dressing… Bravo en tout cas!

    Laisser un commentaire