La vie

Parfaitement imparfaite

18 mai 2018
imparfaite lumaiblog

Vous me voyez faire des défis, partir en vacances yoga, vous me croyez zen en toute circonstance et toujours au taquet au niveau de l’alimentation.  Vous vous trompez ou peut-être c’est moi qui vous trompe ? Je ne sais pas, mais je ressens le besoin de rectifier le tir par cet article un peu plus personnel que d’habitude. On me demande souvent comment j’arrive à gérer des enfants, un travail et le blog, comment j’arrive à faire de si belles photos, comment je fais pour toujours avoir des idées de repas sains pour la famille, etc. Eh bien sachez, que je n’y arrive pas ! J’essaye, je fais de mon mieux, j’utilise des astuces et surtout je montre ce que je veux bien montrer… Parce que ce qui est joli plait et suscite de l’intérêt. Mais je suis bien consciente que ça peut aussi culpabiliser. Avant y’avait ces jolies filles dans le magazines, au corps de rêve, toujours bien sapées, qu’on enviant. Maintenant il y a les réseaux sociaux, avec Instagram en tête, qui a le don de nous foutre le moral en bas quand on voit ces jolies maisons bien décorées, ces super maman qui font des super activités super naturelles et ludiques avec leurs enfants, la tresse du dimanche sans gluten et sans beurre et zéro déchet, etc.

Pour ma part, j’aime bien avoir un blog et un fil d’actualité Instagram visuellement joli, harmonieux et épuré. J’ai pas envie d’y poster des photos des chambres en bordel des mes enfants ou du plat de pâtes au pesto que je cuisine pour la deuxième fois dans la semaine. Par contre je le fais sans problème en story. Même si je suis pour plus de réalité sur les réseaux sociaux, j’aime bien voir des belles choses, qui m’inspirent et c’est aussi ce que j’ai envie de partager. Néanmoins cette course folle à la perfection me sors par les narines. Il faut être bienveillant, minimaliste, zéro déchet, vegan, interdire les écrans aux enfants, sportif, bien habillé, healthy, ne donner que des jouets en bois et Montessori aux enfants, poster tous les jours une photo sur Instagram, etc. De quoi se mettre une pression de malade et tomber en dépression si on y arrive pas.

Voici donc quelques infos sur moi que j’ai envie de partager avec vous :

  • Je suis végétarienne, à forte tendance végane, mais il m’arrive de m’empiffrer de gruyère à l’occasion
  • Je suis 100% pour une éducation bienveillante, mais je crie souvent sur mes enfants et il m’arrive régulièrement d’avoir envie de les abandonner au bord de la route
  • Je me dis écolo, mais j’utilise ma vielle voiture qui consomme 9l/100 pour des déplacements en ville quand il fait moche ou quand j’ai juste la flemme
  • Je me dis écolo, mais je prends l’avion au moins une fois par année
  • Je suis dans une démarche minimaliste et zéro-déchet, mais je craque souvent quand mes enfants me réclament un Kinder Surprise alors que je sais que le jouet va passer à la poubelle 5 minutes après l’avoir déballé (et pire, je sais très bien que le chocolat Kinder c’est de la merde enrobée d’huile de palme)
  • Je planifie mes menus pour la semaine, je les partage même avec vous sur ce blog, mais dans 90% des cas je ne m’y tiens pas et on sors manger au resto ou on commande une pizza
  • J’essaye de restreindre les écrans pour mes enfants, mais je suis bien contente qu’ils soient captivés pendant une bonne demi-heure devant les Pyjamasques pour que je puisse faire mon yoga tranquillement
  • J’aime bien avoir une maison plus ou moins bien rangée, mais j’ai une femme de ménage qui vient nettoyer 2h par semaine et les chambres des enfants ne sont rangées que le jour avant qu’elle vienne (le reste du temps c’est toujours en bordel)
  • J’utilise un filtre pour mes photos postées sur Instagram
  • Je pratique la médiation, mais il m’arrive régulièrement de penser à ma to-do list du lendemain durant les 10 minutes que dure le programme
  • J’adore mes enfants, mais je suis super contente quand je ne dois pas aller les chercher après le travail
  • Je n’aime pas bricoler
  • Je n’aime pas cuisiner avec mes enfants, ça me stresse qu’ils en mettent partout
  • Je suis complètement accro à mon smartphone
  • Je n’ai pas trop aimé allaiter mes enfants, je ne l’ai d’ailleurs pas fait longtemps
  • J’ai beaucoup de rigueur quand je fais un défi, je n’aime pas faire les choses à moitié, mais une fois le défi termine, c’est une autre histoire
  • Je réduis au maximum mes achats en supermarché, mais je ressens toujours du plaisir à aller à la Migros (allez savoir pourquoi…)
  • Je critique la surconsommation, mais j’ai de la peine à me défaire de mes bêtes noires (Amazon, Ikea, H&M, Apple) -> à lire dans mon article publié il y a un an
  • Je fais des fautes d’orthographe

Je pourrais continuer cette liste encore longtemps, mais vous risqueriez de ne plus du tout me prendre au sérieux 🙂 . Le message que j’aimerais faire passer ici, c’est que je souhaite qu’on arrête de se comparer (surtout entre mamans), qu’on arrête de penser que l’herbe est plus verte ailleurs, qu’on arrête de vouloir à tout prix être parfaits. C’est bien connu: personne n’est parfait. Et qu’est-ce que ce serait chiant!

Et si on faisait juste de notre mieux ? Vous en pensez quoi ?

Bises,

Tina

PS: merci à Isaline du blog Therese and the Kids et Elsa du blog Mother Stories pour les jolis badges que je porte sur la photo. Et merci à Virginie pour la jolie photo.

Vous aimerez aussi

23 Commentaires

  • Répondre Isaline 18 mai 2018 at 21 h 03 min

    Merci pour cet article qui te rend encore plus attachante. Je n’en pensais pas moins de toi vu que moi aussi je ne montre que ce que j’ai envie😅

    • Répondre tina 18 mai 2018 at 22 h 46 min

      T’es choue! Ça fait du bien de déculpabiliser 😅😘

  • Répondre Carole 19 mai 2018 at 8 h 25 min

    Oh mais comme ça fait du bien de lire se genre de chose !!! Merci merci !

    • Répondre tina 19 mai 2018 at 9 h 19 min

      Avec plaisir 🤗

  • Répondre Myrtilla 19 mai 2018 at 9 h 49 min

    Merci pour ton article ! Ca fait du bien de le lire 🙂 ma plus grosse galère ce sont les repas. J’ai envie de manger plus sain mais c’est pas facile d’intégrer les légumes que j’aimerais avec un chéri qui les déteste… ^^ du coup jy vais à petits pas et ça va. Mais je me prends un peu la tête. Et comme toi j’adore les enfants (avec lesquels je travaille en uape) mais il y a des jours où ils me mènent à bout et j’ai envie de pleurer ou les envoyer bouler. Surtout que j’en ai 12… pas 2 ou 3 ^^ mais j’aime mon métier et je continue malgré tout. J’aimerais bien parler de certaines choses sur le blog à propos du métier d’éducatrice mais j’ai peur que les parents tombent dessus ^^ bref à réfléchir. En tous cas ton article était super, merci 🙂

    • Répondre tina 23 mai 2018 at 9 h 55 min

      Je suis heureuse qu’il y a des gens comme toi qui sont motivés à travailler avec tellement d’enfants 🙂 Car moi j’en serais incapable, c’est sûr. MERCI !

  • Répondre Johanna au presque parfait 19 mai 2018 at 11 h 28 min

    Merci pour pour ton authenticité!

    • Répondre tina 23 mai 2018 at 9 h 55 min

      Merci pour ce feedback 🙂

  • Répondre Malizia 19 mai 2018 at 15 h 36 min

    Juste MERCI. Je me sens beaucoup.mieux grâce à toi 😘

    • Répondre tina 23 mai 2018 at 9 h 55 min

      Ca me fait très plaisir!

  • Répondre Justine 19 mai 2018 at 16 h 01 min

    Enfin un peu de vérité ! Ca fait du bien.. J’essaie toujours de l’être moi aussi, sur mes réseaux sociaux comme sur mon blog. Le naturel est ce que j’aime le plus alors je ne veux pas faire semblant, pourtant j’aime aussi mettre des jolies photos, et je retouche ma tête parfois.. Mais accepter ses propres contradictions, c’est ça être vraie non ?
    On fait de notre mieux, tu as raison ! C’est l’essentiel !
    (tu as vu la vidéo de Solange te parle sur Instagram, non ? :D)

    • Répondre tina 23 mai 2018 at 9 h 56 min

      Tout à fait d’accord! Solange te parle ? Non, sur Youtube ?

      • Répondre Justine 28 mai 2018 at 11 h 15 min

        Oui sur Youtube 🙂 La vidéo c’est « Instagram te vole ta vie » 🙂

  • Répondre Sandra 19 mai 2018 at 20 h 06 min

    Oooh comme je suis d’accord 😬!
    Merci Tina ❤

    • Répondre tina 23 mai 2018 at 9 h 57 min

      On se sent moins seule, merci <3

  • Répondre Jade 19 mai 2018 at 21 h 46 min

    Eh oui, moi c’est pareil ! Enfin, on est toutes pareilles ! Personne n’est parfait, effectivement. J’en ai aussi parlé sur mon blog avec les Confetti Confessions. J’avais envie de montrer que même en tant qu’écolo, je prends (beaucoup trop) des bains. Même si je montre des jolis petits fruits sur Instagram, je ne montre pas forcément tous les biscuits que je m’enfile… Je trouve que c’est important de montrer qui on est vraiment. Et comme tu le dis si bien, c’est une bonne idée d’utiliser les stories d’Instagram pour ça. J’aime bien aussi remplir ma galerie de jolies photos et de choses positives. Mais il ne faut pas croire que toute notre vie est toute rose, effectivement !

    Très joli article en tout cas 🙂

    • Répondre tina 23 mai 2018 at 9 h 58 min

      Merci pour ton commentaire Jade <3

  • Répondre BarbeRouille 23 mai 2018 at 9 h 33 min

    Bravo pour ton article plein de sincérité. Personne n’est parfait et en essayant de le caché on le prouve bien. J’aime beaucoup ton blog, très bien fait et très intéressant. Et je trouve tout aussi génial d’avoir des articles comme celui-là qui nous montre qu’il y a une vraie vie avec les même problèmes que nous derrières tes articles.

    • Répondre tina 23 mai 2018 at 9 h 58 min

      Merci beaucoup, ça me motive à continuer dans ce sens 🙂

  • Répondre Katia 23 mai 2018 at 11 h 34 min

    Coucou! Je trouve excellent cet article, effectivement personne n’est parfait 👌🏻 je n’ai pas d’enfants (je suis encore loin j’ai 23 ans) mais ça me fait flipper de voit toutes ces nouvelles règles de comment il faut élever un enfant! 😱😱😱

    • Répondre tina 23 mai 2018 at 11 h 41 min

      Coucou Katia, merci pour ton commentaire. Je ne pense pas que l’on peut parler de nouvelles règles pour élever un enfant. On sait des nouvelles choses sur le développement du cerveau des enfants grâce aux neurosciences, c’est sûr. Et y’a une évolution de la société et de la manière de communiquer. L’important pour moi c’est de savoir quel est l’impact de ma communication avec les enfants et du coup, je peux aussi m’excuser si j’ai pas agis comme je l’aurais souhaité. Mais pour ça il faut accepter de ne pas être parfaitement bienveillant tout le temps et surtout apprendre à être bienveillant avec soi-même 🙂 Belle journée! Tina

  • Répondre Aline 31 mai 2018 at 1 h 44 min

    Ahhh! I wanna be friends with you. It’s cool that you’re a real person. : ) Merci pour cet article.

    • Répondre tina 5 juin 2018 at 20 h 52 min

      Soyons amis alors 🙂

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.