Eco/bio/veggie Les trucs de maman

Test de l’huile de karanja comme protection solaire

27 juillet 2017

Juste avant mon départ en vacances au sud de la France, j’ai découvert l’huile de karanja dans un magasin bio vrac. Cette huile est produite à partir de noyaux des fruits d’un arbre qui pousse en Inde. Elle possède la capacité naturelle d’absorber une bonne partie des UVA et UVB grâce aux polyphénols et au pongamol qu’elle contient. Selon le vendeur elle offre une protection SPF 30. Il faut renouveler l’application toutes les 3 heures pour les adultes et toutes les 2 heures pour les enfants. A première vue, ce produit m’a paru révolutionnaire, je me donc suis empressée d’en acheter un petit flacon pour la tester pendant les vacances.

Texture et parfum
De base, je suis pas une grande fan de l’huile pour la peau, je n’aime pas trop l’effet collant qu’elles peuvent laisser. Sur ce point j’ai été agréablement surprise, car elle pénètre très bien et en plus elle sens très bon (je ne sais pas si c’est son odeur naturelle ou si elle contient du parfum).

Protection
Sur moi, j’ai utilisé uniquement cette protection solaire. J’ai une peau assez claire et j’attrape rapidement des coups de soleil si je ne me protège pas. Eh bien cette huile m’a parfaitement protégée. Que ce soit en balade, à la mer ou au bord de la piscine. Mais je dois dire que je ne me suis pas exposée très longtemps au soleil… Avec 2 enfants en bas âge plus moyen de faire la dolce far niente durant des heures. Par contre ce qui m’a dérangé, c’est une légère sensation de brûlure sur la peau lorsque j’étais exposée au soleil. Avec une crème solaire, j’ai l’impression que l’on ressent moins le soleil qui tape sur la peau. Mais c’est peut-être mieux ainsi, car comme ça on pense à renouveler l’application.

Et pour les enfants
En toute honnêteté, j’ai pas osé tester l’huile seule sur mes enfants. Cette légère sensation de brûlure m’a donné quelques doutes sur son efficacité. Par contre j’en ai mélangé un peu à la crème minérale que j’utilise pour eux. De cette manière la crème, qui est normalement assez pénible à appliquer, pénètre mieux. Après, je suis pas certaine si j’ai bien fait, car il me semble que les crèmes minérales sont censées justement créer une barrière sur la peau et non pénétrer. Mais j’en suis pas sûre. En tout cas, j’ai trouvé le mélange très pratique et aucun coup de soleil à l’horizon.

EDIT 4.9.2017: Après discussion Gwen, professionnelle du domaine des cosmétiques, le mélange de l’huile de Karanja avec de la crème solaire minérale est tout à fait possible. Le filtre mécanique créé par l’oxyde de zinc est toujours présent, même s’il pénètre mieux dans la peau grâce à l’huile. Par contre, il faut faire attention à la protection solaire résultant du mélange. Si on dilue la crème dans de l’huile à hauteur de 50%, le SPF se réduit d’autant. Ce qui ne devrait pas être problématique avec l’huile de Karanja, puisqu’elle a elle-même un SPF de 30. Pour plus d’infos sur les protections solaires, je vous conseille l’excellent article de Gwen à ce sujet. Et si vous êtes motivés, elle propose une recette toute simple de mousse solaire à réaliser soi-même.

Sinon pour mes enfants j’ai utilisé la crème minérale Alphanova. Elle est bio et sans nanoparticules. Elle pénètre bien comparée à la crème minérale Lavera que j’utilisais l’année dernière. Mais il faut quand-même bien masser et j’avoue que dans le feu de l’action c’est toujours un peu pénible. Alors si quelqu’un voudrait créer une super crème minérale sans nanoparticules avec de l’huile de karanja ce serait vraiment top! Des volontaires?

Je suis aussi persuadée qu’il ne faut pas exagérer avec les protections solaires. Le soleil est notre meilleure source de vitamine D. C’est clair qu’il faut en mettre si on veut faire la crêpe toute la journée à la plage, particulièrement entre 11h et 15h. Mais inutile de se surprotéger si on reste à l’ombre ou qu’on est couvert par des habits.

Voici encore le lien d’un excellent article sur les crèmes solaires bio pour les enfants.

Et vous, vous utilisez quoi comme protection solaire?

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Sametsatribu 28 juillet 2017 at 17 h 13 min

    Effectivement la minéral «fait barrière» en ne pénétrant pas complètement.
    Ici on a testé la recette de Gwen de chez cosmaking et j’en suis contente niveau efficacité en revanche ben ouais on est blanc😀😅

    • Répondre tina 28 juillet 2017 at 18 h 52 min

      Ouais c’est pas toujours pratique quand-même… 😉

  • Répondre La Fille des Saisons 2 août 2017 at 21 h 33 min

    Hello,

    Le voile blanc est dû au fait que le Dioxide de titane n’est pas de « qualité » [nano].
    Les nanoparticules pénètrent et on ne sait pas ce qu’elles font ensuite sur l’organisme, c’est une grosse controverse…
    Alors ma foi, être blanc-bleuté et en bonne santé, c’est bien aussi ! 🙂

    C’est chouette que tu aies testé cette huile; Elle m’intrigue beaucoup alors merci.
    Bonne soirée à toi et à bientôt.

    • Répondre tina 3 août 2017 at 11 h 02 min

      Hello, donc si je comprends bien ce sont les nanoparticules qui font pénétrer le filtre minéral dans la peau? Et c’est pour ça que les crèmes minérales sans nanoparticules font toutes l’effet voile blanc? Que penses-tu du fait de la mélanger à de l’huile?

    Laisser un commentaire