30 jours sans réseaux sociaux

par | 1 Oct 20 | Actuel, Geekeries, La vie | 4 commentaires

Je suis active sur les réseaux sociaux depuis leurs tout débuts. D’abord Caramail sous la forme de chat (tu te souviens?), ensuite Myspace et Tillate et depuis des années Facebook, Instagram, etc. J’ai fais mon travail de bachelor sur le thème des réseaux sociaux, à une époque où encore peu d’entreprises étaient conscientes de l’intérêt d’une présence sur les réseaux sociaux pour développer son business. J’ai lancé mon premier blog en 2012 et je suis depuis très active sur les principaux réseaux. Active, mais aussi dépendante, crochée à mon téléphone. A tel point, que régulièrement je ressens le besoin de deconnecter pendant quelques jours, ce que je m’autorise régulièrement. Mais cette fois-ci, j’ai ressenti un besoin de déconnexion plus long, le besoin de me concenter sur le développement de projets qui me tiennent à coeur, mais pour lesquels je procrastinais trop. C’est donc assez spontanément que j’ai décidé de me lancer le défi de passer tout le mois de septembre sans réseaux sociaux et j’ai réussi 🙂 .

Pourquoi ce défi

Tout d’abord parce que j’adore les défis, vous devez le savoir si vous me lisez depuis un moment ou que vous me suivez sur les réseaux. Février sans supermarché, mois végan, détox, etc. J’aime cette dynamique qui se crée lorsqu’on se met un défi. Mais surtout un besoin de remettre mon cerveau en mode FOCUS. Depuis que les réseaux sociaux font partie de notre quotidien, nous sommes habitués à consommer du contenu de manière hyper rapide, nous passons moins de temps à lire des article de blog et plus de temps à scroller un feed ou zapper des stories de 15 secondes. De la même manière, j’ai remarqué que j’ai de plus en plus de peine à me concentrer durant une période prolongée sur une même tâche et que j’ai tendance à zapper d’un truc à l’autre. Commencer un truc, ne pas le finir et passer au prochain. Ca te semble familier ? Pourtant j’ai des projets concrets sur lesquels je veux avancer et j’ai besoin de toute ma capacité de concentration pour les mettre en oeuvre. Et la dernière raison, c’est les remarques de mon fils de 8 ans: “Maman, on ose par regarder la télé, mais toi tu es toujours sur ton téléphone”…… Et oui, en plein dans le mille. Ca fait mal !

Comment je l’ai mis en place

Puisque je suis très active sur Instagram, je trouvais important d’informer les abonnés à mon compte de cette pause. Et comme j’avais peur qu’on m’oublie, j’ai mis en place une newsletter pour la période de mon absence. J’ai été très touchée de voir que plusieurs personnes s’y sont inscrites, mais je n’ai malheureusement pas réussi à envoyer un mail hedbomadaire comme je le voulais. Le besoin de déconnexion était trop grand. J’avais aussi prévu de programmer une publication automatique sur Instagram par semaine, je ne l’ai pas fait, par manque de temps, mais surtout d’envie. Car ce qui me plait sur les réseaux, c’est les échanges et non la vitrine. Et ensuite, j’ai effacé toutes les applications de mon iphone: Instagram, Facebook, Youtube, etc. Pour ne pas être tentée de cliquer ou d’ouvrir l’application par erreur.

Comment je l’ai vécu

Très bien ! Les premiers jours, il m’est arrivé quelques fois de prendre mon téléphone dans les mains, de vouloir cliquer sur l’icône Instagram et de ne finalement pas savoir quoi faire sur cet écran si vide. Mais j’ai très vite perdu cette habitude. Je suis devenue beaucoup plus active à la maison. Avant, il m’arrivait souvent de me dire que je me pose juste un petit moment sur le canapé et je finis par scroller dans le vide durant 30 minutes. Maintenant, quand je me pose un moment avec mon téléphone, je regarde et réponds aux messages whatsapp et puis je me relève et je fais autre chose.

Ce qui m’a manqué

Clairement les échanges ! C’est la raison pour laquelle j’adore les réseaux sociaux. Echanger avec d’autres personnes sur des thèmes et des passions communes. S’entraider et s’inspirer mutuellement, c’est ça qui me plait et ça m’a clairement manqué. Mais en terme de consommation de contenu, ce qui m’a le plus manqué c’est Facebook. Je me rends compte que c’est ma plateforme d’information, pour me tenir au courant des actualités et aussi des événements. Du coup il m’est arrivé de retouner quelques fois sur le site du 20min pour lire les nouvelles, alors que ça fait longtemps que j’ai banni ce site de mes habitudes. J’ai fais quelques exceptions pour Youtube, qui revient souvent dans les recherches Google, pour n’importe quel thème (recettes, postures de yoga, etc).

Et maintenant?

A la base, je dois bien avouer que j’avais peur qu’on m’oublie, ou plutôt que l’algorythme m’oublie. Cette peur s’est dissipée au fur et à mesure de ce mois de septembre sans réseaux sociaux et une chose claire et nette m’est apparue comme une évidence: je veux cultiver la qualité et non la quantité. Si toi aussi tu es actif/ve sur les réseaux sociaux, peut-être que tu connais ces sentiments: “pourquoi ce compte grossi plus vite que le mien?”, “pourquoi de moins en moins de monde commente mes publications?”, etc. Mais je me suis rendue compte, que ce qui compte pour moi, ce n’est pas qu’un max de personnes voient mes publications, mais plutôt que les personnes réellement intéressées par mon contenu les voient et d’engager la discussion personnellement avec ces personnes sur des sujets qui nous sont communs. C’est ça qui me passionne dans les réseaux sociaux, l’échange, l’entreaide, l’inspiration mutuelle et non la course aux nombres d’abonnés et aux likes. C’est dans ce sens que j’ai envie de développer mes réseaux, sans toute cette pression marketing derrière. A quoi bon de toute façon, je ne souhaite pas devenir influenceuse.

Concrètement

Je me suis fixée des règles pour ma consommation de contenus sur les réseaux sociaux:

  • Interdiction de scroller sans bouger. Mon temps passé sur les réseaux doit être couplé à du temps où je bouge. Soit je monte et descend les escaliers chez moi ou alors je fais des étirements profonds, mais interdit de m’affaler sur le canapé 🙂 .
  • Max. 30 minutes par jour au total. Comme je l’ai déjà fait dans le passé, je vais mettre une limitation dans les règlages de l’iPhone.
  • Je vais me désabonner de tous les comptes avec qui je n’ai pas d’échanges, à l’exeption peut-être de quelques comptes d’inspiration pour le yoga.

Et pour la publication de mon contenu:

  • J’aimerais trouver la rigueur pour préparer et programmer mes posts à l’avance pour tout le mois, afin de pouvoir me concentrer sur les échanges après la publication.
  • Je ne veux plus faire de stories sur le vif, surtout si je suis avec les enfants. Je ferai des photos et des vidéos et prendrai le temps de les poster le soir, quand les enfants sont au lit, en faisant mes étirements 🙂 .
  • Je souhaite faire plus de vidéos sous la forme d’IGTVs et aussi des LIVE’s.

Voilà, tout ça sonne un peu comme des résolutions pour la nouvelle année, et je ne suis pas sûre si j’arriverai à les tenir, mais je veux essayer.

Je me réjouis aussi de bientôt pouvoir vous en dire plus sur les projets sur lesquels j’ai travaillé. Il s’agit de cours de yoga aérien à Bienne, de cours de yoga en ligne, avec un programme spécial pour les mamans pressées et lorsque j’aurai fini ma formation de nutritionniste, un accompagnement pour un changement de l’alimentation vers une version plus en corrélation avec ses valeurs. Une alimentation saine, de saison, la plus locale possible, respectueuse de l’environnement et des êtres vivants. Une alimentation pour toute la famille, sans pression, sans extrémisme et facile à mettre en place, avec un peu de volonté. Si ces thèmes t’intéresse, je t’invite à t’inscrire à ma liste de contacts pour recevoir les infos dès qu’elles sont disponibles.

Au plaisir d’échanger avec toi,
Tina

4 Commentaires

  1. Jacqueline

    Bonjour,
    Je te conseille le film “the social dilemma” sur Netflix (en anglais pour être en mode “original”). Inquiétant, pour ne pas dire plus.

    Bien à toi Jacqueline

    Réponse
    • tina

      Salut Jacqueline, merci pour ton commentaire. Je l’ai regardé durant ma pause, ça tombait à pic. Oui ça fout les boules en effet… Belle fin de journée. Tina

      Réponse
  2. Myrtilla

    Hello Tina ! Je prends enfin le temps de te laisser un message ! 🙂
    Pour ma part j’ai retrouvé un mode de vie qui me correspondait énormément, j’ai vraiment beaucoup aimé ne plus être connectée et avoir plus de temps pour autre chose ! Car comme tu dis, dès qu’on veut se poser un moment, on se pose avec instagram et au final on se retrouve à regarder 150 stories et à y passer 20 minutes, alors qu’on aurait clairement pu faire autre chose. Ou même juste se reposer le cerveau sans écrans ! 🙂 Je pense que je vais me faire d’autres semaines detox par la suite, mais pas du compte de la box, uniquement de mon compte perso. J’ai vraiment aimé prendre le temps de faire autre chose et cette sensation de ne pas ouvrir Instagram dès qu’on a 1 minute de libre.
    Je suis aussi contente de lire ton retour et ton ressenti, car un mois ce n’est pas rien !! Hâte de voir ce que tu mettras en place en tous cas ! Bisous !

    Réponse
    • tina

      Coucou Roberta, merci beaucoup pour ton message. Oui il faut faire une différence entre son utilisation perso et son utilisation pro aussi, c’est pas toujours facile. Une petite détox de temps en temps fait toujours du bien c’est clair. Becs!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.