Yoga

Découverte de l’AcroYoga avec Melanie

19 décembre 2018
yogalanie_lumai

Je fais du yoga depuis plus de 5 ans maintenant. De manière plus ou moins régulière. Cette année j’ai connu une nouvelle forme de yoga, qui mêle acrobaties et postures de yoga à plusieurs: l’AcroYoga.

C’est à l’occasion d’un cours d’initiation à Anet, entre Bienne et Morat, que j’ai connu Melanie. Fraichement débarquée d’Allemagne avec toute sa petite famille, son histoire m’a fascinée et j’avais très envie de vous la présenter.

Voici donc l’interview de Melanie, enseignante de yoga et d’AcroYoga :

yogalanie_lumai

Peux-tu te présenter brièvement, toi et ta famille ?
Ici, en Suisse, nous vivons à 5, mon mari Dennis et moi avec nos trois enfants Louisa (9 ans), Thabo (6 ans) et Timon (1 an). Dennis a un fils de 19 ans à Mayence en Allemagne, d’où nous venons. Nous sommes une famille très unie. Nous aimons beaucoup bouger, rire et ne pas trop se prendre au sérieux, faire des balades en montagne, mettre de la musique forte et danser et passer du temps avec nos amis. Depuis cet été, nous avons adopté deux chats Lay & Fritz qui enrichissent notre quotidien.

Qu’est-ce qui vous a attiré en Suisse, plus particulièrement dans le Seeland ?
Il y a un an, fin novembre 2017, nous avons voyagé en famille en Asie pendant près de six mois. Nous avons été en Thaïlande, au Népal et en Indonésie. Notre motivation était d’une part d’expérimenter un temps familial intensif, parce qu’avec les enfants qui grandissent nous sentons de plus en plus chaque jour combien le temps passe et qu’il est important d’en profiter maintenant.
Notre autre motivation était de nous éloigner de la vie quotidienne, de prendre un peu de recul, de nous poser des questions importantes sur ce que nous voulons vivre et ce qui est vraiment important pour nous dans la vie.  Jusque-là, nous étions satisfaits de notre vie en Allemagne, nous avions de bons emplois, nous étions entourés d’amis et de parents aimants. Et pourtant, nous ressentions aussi un désir intérieur de plus de nature, le désir de quelque chose de nouveau, la voix intérieure qui appelle des expériences que nous n’aurions pas eues dans notre vie quotidienne habituelle.
C’est ainsi qu’au nord de la Thaïlande, nous avons rencontré une famille suisse du Seeland, nous nous sommes tout de suite bien entendus et plus ils parlaient de l’endroit d’où ils venaient, plus nous pensions que l’endroit où nous voulions passer notre temps après le voyage nous avait trouvé. Sans jamais être allés au Seeland, nous avons vendu notre maison depuis la Thailande et avons prolongé notre congé parental (en Allemagne il est possible de prendre un congé parental de 2 ans pour les deux parents!). Nous n’avons pas été déçus ! Le Seeland est encore plus beau qu’on avait imaginé !

Est-ce qu’on est bien accueilli en tant qu’Allemand en Suisse ? Quels sont les difficultés ?
Dès que nous sommes arrivés ici par l’intermédiaire de nos amis, nous avons été directement intégrés dans un cercle d’amis très ouvert et aimant. Et avec des enfants d’âge scolaire, l’intégration est aussi très facile et rapide, les enfants bougent constamment, et nous avec beaucoup de contacts avec les autres parents. Nous pouvons vraiment parler d’un accueil très chaleureux. Le seul défi pour moi personnellement en ce moment est le suisse-allemand, surtout au téléphone et au moment où mes enfants parlent le suisse-allemand à table et où je ne comprends pas un mot. Mais heureusement, les choses s’améliorent de jour en jour, et je dois de moins en moins me concentrer.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans le Seeland ?
Cette nature incroyablement variée ! Nous aimons la forêt, l’eau et les montagnes, avoir tout à notre porte est un rêve ! Et nous apprécions tellement le multiculturalisme, en particulier le bilinguisme, c’est génial pour moi qui suit moitié allemande, moitié française; cela me ramène à mes racines maternelles.

yogalanie_lumai2

Tu enseignes l’AcroYoga, comment cette passion est-elle née ?
J’ai pratiqué et enseigné le yoga pendant longtemps avant de suivre la formation AcroYoga. Le yoga comme moyen de me ressourcer, de me sentir soi-même, a toujours été très important pour moi. Et pourtant, il m’a toujours manqué quelque chose. La connexion de la pratique avec la vie de tous les jours.  L’AcroYoga a comblé exactement cette lacune, c’est-à-dire de célébrer la pratique consciente du yoga avec d’autres personnes, dans un échange. Je suis aussi pédagogue diplômée, et les parties psychologiques et pédagogiques de l’AcroYoga me touchent énormément. Le facteur plaisir m’a aussi beaucoup plu depuis le début, tant de joie avec tant d’exercices physiques que je n’ai jamais vécus auparavant. En tant que parents, nous passons beaucoup de temps sur toutes sortes de terrains de jeux, l’AcroYoga me rappelle encore et encore à quel point c’est merveilleux non seulement de voir mes enfants jouer, mais aussi de me balancer, de glisser et prendre le temps de jouer.

Est-ce que tout le monde peut faire de l’AcroYoga ?
Absolument ! L’AcroYoga se compose des trois piliers :
Solaire – c’est le rôle acrobatique, sportif et ludique.
Lunaire – c’est la partie thérapeutique, calme et consciente.
Communauté – ici, nous nous réunissons en tant que groupe et célébrons la solidarité.
Grâce à ces trois domaines, il y en a toujours pour tous les goûts et chacun y trouve son compte.

Quels sont vos projets en Suisse ?
En plus de notre offre de cours variée à Anet & Cerlier, nous enseignerons l’AcroYoga à partir de janvier 2019 à Bienne. Après un atelier d’introduction, nous donnerons des cours réguliers dans une salle géniale, enfaite il s’agit presque d’un terrain de jeu. La nouveauté dans l’offre yogalanie sera la danse FlowYoga, ici je rassemble mes passions pour la danse, la musique et le yoga. Yogalanie existe maintenant depuis 15 ans, pour cet anniversaire j’aimerais offrir une retraite pour la première fois. Et il y aura probablement une immersion solaire d’AcroYoga de 5 jours avec des amis et professeurs internationaux à Bienne. Sinon, le projet le plus grand et le plus important pour moi est de vivre une vie honnête, authentique, alerte, souveraine et sincère !

yogalanie_lumai2

Si vous avez envie de découvrir l’AcroYoga, Melanie organise un workshop d’initiation à Bienne (Nidau) le samedi 19 janvier 2019.

Elle organise aussi un cours sur plusieurs dimanches (Bienne ou Anet). On peut s’inscrire pour toute la durée ou venir seulement à quelques cours, selon les disponibilités. Un service de garde d’enfant est même proposé sur demande 🙂 .

Vous n’avez pas besoin de partenaire pour participer à une cours. La pratique se fait en général à trois personnes (porteur, porté, spotter). Melanie parle très bien français.

Et sinon à Bienne il existe aussi un groupe d’AcroYoga qui s’entraine une fois par semaine, on appelle ça des JAM’s. Pour le moment les entrainements ont lieu à Bienne-Boujean, le jeudi soir. En été ce sera au bord du lac. Tout le monde est le bienvenu dans le groupe. Pour vous informer, vous pouvez rejoindre le groupe Facebook ou alors m’envoyer votre numéro pour que je vous ajoute au groupe Whatsapp.

Il y a aussi des cours d’AcroYoga parents-enfants à Bienne, organisés par mes amies Aline et Carine. Le prochain cours à lieu le samedi 19 janvier 2019.

acroyoga_lumai

Alors ça vous tente ?

Belle journée,

Tina

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.