Inclassable

J’ai testé le moniteur de fertilité Daysy

28 octobre 2019

A mon grand étonnement, l’article le plus lu du blog, est de loin celui sur le stérilet boules de cuivre. Dans cet article, je vous expliquais à quel point je me sentais libérée du fait de devoir penser au moyen de contraception. Sauf qu’après plus de trois ans à espérer que mon utérus s’habitue à ce corps étranger et que la situation se régularise, j’ai fini par en avoir marre de vivre les chutes du Niagara, façon bloodymary, chaque mois. Des règles super abondantes, couronnées de saignements intermédiaires très fréquents ont aussi fait drastiquement baisser mon taux de fer (et toutes les joyeuseries qui s’en suivent).

J’ai donc décidé de retirer ce stérilet, après 3 ans et demi, alors que j’aurais pu le garder au moins 5 ans. Pour moi c’était clair, je voulais absolument éviter de reprendre des hormones. J’ai donc commencé à m’intéresser à la symptothermie.

La symptothermie est une méthode totalement naturelle, qui se base sur l’observation de la température corporelle au réveil, ainsi que de la glaire cervicale. www.symptothermie.com

Mes premières recherches sur la symptothermie m’ont fait un peu peur, ça paraît assez compliqué. J’ai donc décidé de commencer par la prise de température. Pour cela, je souhaitais utiliser un appareil spécialement conçu à cet effet. Après quelques recherches, j’ai opté pour le moniteur de fertilité Daysy, que la marque m’a gentiment mis à disposition.

Le moniteur de fertilité

Le moniteur est un thermomètre très précis, doté d’un calculateur intelligent, qui permet d’afficher directement le niveau de fertilité sur l’appareil. On peut aussi synchroniser l’appareil avec l’application dédiée sur smartphone, par connexion bluetooth. L’algorithme prend en compte les données de 5 millions de cycles menstruels et 30 années de recherche, pour définir si l’on se trouve dans une phase fertile ou non. On ne peut donc pas parler d’un moyen de contraception, puisqu’il ne permet pas d’éviter une grossesse. Par contre, il peut prévoir, d’une manière fiable, s’il est nécessaire de se protéger durant un rapport ou non. Il lui faut néanmoins un certain temps pour apprendre à connaitre notre cycle.

Comment ça marche concrètement ?

Il faut prendre l’appareil dans sa bouche (sous la langue) tous les matins directement au réveil, durant environ 1 minute. Le moniteur affiche alors la couleur rouge, si on se trouve dans une période fertile, verte si c’est une période infertile ou jaune, s’il est toujours en phase d’apprentissage. On peut penser que c’est contraignant de prendre la température tous les jours, mais ça devient vite un automatisme et j’en profite pour faire quelques étirements dans mon lit 🙂 . Lorsque les règles approchent, l’appareil clignote en violet pour demander de confirmer l’arrivée des copines rouges. La synchronisation avec l’application ne se fait pas automatiquement. Je ne la fais pas tous les jours, mais peut-être 2-3 fois par cycle. Dans l’application, on peut également ajouter d’autres infos, comme la consistance de le glaire cervicale (deuxième point d’observation de la symptothermie). Je suis encore en phase d’apprentissage à ce sujet.

Au début l’appareil affiche beaucoup de jours rouges ou jaunes, mais ils diminuent au fur et à mesure des cycles. J’en suis maintenant à mon 4ème cycle d’utilisation et l’appareil prédit déjà mes règles au jour près ! Même chose pour mon ovulation, que j’arrive bien à ressentir depuis que ne prends plus d’hormones. On peut donc tout à fait utiliser cet appareil quand on souhaite tomber enceinte. Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans les FAQ de la marque.

Le plus passionnant dans tout ça, c’est qu’on apprend à mieux connaitre son cycle, son corps et son fonctionnement. Je ressens en ce moment un fort besoin de connexion avec ma féminité. C’est finalement un moyen assez ludique de développer ma conscience du cycle.

Grace à ma collaboration avec la marque, j’ai la chance de pouvoir vous faire gagner un moniteur de fertilité Daysy d’une valeur de CHF 420.- . Ça se passe sur mon compte Instagram ou Facebook.

Y’a des pros de la sympto par ici ? J’échange volontiers sur ce thème, afin de pouvoir approfondir mes connaissances dans le domaine.

Gros becs,
Tina

Disclaimer: Le moniteur de fertilité Daysy n’est pas un moyen de contraception. Utilisé seul, on ne peut pas non plus parler de symptothermie.

Ps: cet article a été rédigé dans le cadre d’une collaboration avec la marque Daysy.

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.